Vélodyssée : le meilleur de la Bretagne à découvrir en famille!

Amateur de grands espaces, adepte de voyage à vélo ou d’écotourisme, que diriez-vous d’un périple en famille de la Bretagne à la côte basque sur la plus longue route de France sans voiture ? C’est ce que vous propose Vélodyssée, un parcours à la fois sauvage et patrimonial.

Un itinéraire au choix

Le Vélodyssée démarre en fait d’Angleterre pour 1200 kilomètres de trajet tout au long de l’atlantique en France. Mais il est possible de moduler votre itinéraire en fonction de la durée de votre séjour et de vos capacités. En principe, il faut 20 jours pour le parcourir en totalité.

Avec des ados, le circuit vraiment sympa est de partir de Nantes pour débarquer à la mer à St Brévin (prendre le bac pour traverser la Loire). Mais rien ne vous empêche de partir de Bordeaux par exemple.

Pourquoi ne pas impliquer vos enfants et organiser votre itinéraire ensemble ? Vous disposez d’une carte très détaillées avec les niveaux de parcours, les étapes et les lieux à visiter sur le site officiel  velodyssee.com. 

L’équipement à prévoir

Louez vos vélos électriques sur place, c’est bien plus simple. Prévoyez une remorque soit pour un enfant en bas âge, soit pour transporter vos affaires.

Si vous optez pour le camping, il vous faudra une tente et le matériel minimum pour dormir et manger (sacs de couchage selon la saison, kit vaisselle, matelas gonflables ou de fitness) sans que le poids représente une contrainte. A défaut, vous pouvez opter pour un hébergement au cœur de la nature au fil de vos étapes : cabane de berger sur le canal de Nantes au camping Gouarec, une cabane perchée au domaine Roch St André,  une cabane sur pilotis au Manoir de l’espérance, une cabadienne au camping Chaponnet aux Sables d’Olonnes…  Comptez entre 52 et 105 dollars la nuit sauf en juillet et août.

Le budget

Le budget dépend de la composition de votre famille, de votre itinéraire, de la durée de votre séjour et du mode d’hébergement bien sûr.  A cela, il faut ajouter les billets d’avion, l’achat du matériel nécessaire si vous campez et le prix des billets de train pour le retour au point de départ ou organisez votre retour sur BlablaCar.  Le camping est de loin l’option la plus économique,  vous n’aurez pas besoin de réserver, il y a toujours une place pour une tente ! Si vos économies n’y suffisent pas, obtenez un prêt d’argent rapide pour concrétiser ce projet de voyage unique à vélo.