Quels accessoires sont nécessaires pour faire du vélo de descente ?

Le vélo de descente ou VTT de descente, est une discipline sportive qui demande un équipement adéquat. Cette activité se fait sur des sentiers difficiles en montagnes et dans les grands parcs. Le pilote doit être muni d’un VTT spécial et d’une bonne protection. Pratiquer du vélo de descente, demande beaucoup de dextérité, de performances physiques et de concentration. Les compétitions se font sur des pistes à obstacles, tels que racines, roches, pentes, virages, sauts, boues, dénivellements successifs, etc. Les Devers sont généralement accentués et dures. Leur descente en VTT peut engendrer des accidents, si le pilote ne maîtrise pas bien son vélo et s’il n’est pas protégé au maximum.

Pour les professionnels en VTT de descente, il y a plusieurs compétitions : la Coupe du monde de VTT, le Championnat du monde de VTT et de trial , l’IXS European Cups et l’IXS Downhill Cup South America. En amateur, divers circuits sont aménagés pour cette discipline dans les parcs et montagnes.

La descente en VTT doit se faire entre 3 et 5 mn. Le défi est d’affronter les difficultés de la descente en VTT et d’arriver au finish, en moins de temps.

Les tenues et les accessoires du VTT de descente, doivent être appropriés à ce sport. Ils sont vendus dans les magasins d’articles de sport et les boutiques en ligne.

Le haut du pilote

Pour être à l’aise, il est recommandé de porter un haut de cyclisme professionnel. Léger et confortable, il peut être en demi-manche ou manches longues, selon les saisons. Bien que la durée de compétition soit courte, les efforts fournis par le pilote pour défier toutes les difficultés de la piste en pente, sont énormes. Ceci nécessitera un haut de cyclisme aéré, en été.

En hiver, il est préférable de se munir d’un imperméable, en plus du haut de cyclisme.

Le short ou pantalon du cycliste

Il faut choisir un bas de cyclisme conçu avec un tissu de qualité, qui ne chauffe pas par le frottement. Souple et de diverses tailles au choix, le bas du cyclisme peut être un short ou un pantalon.

Le casque

Une telle discipline sportive, requiert le maximum de protection pour le pilote. Un casque intégré est obligatoire. Cette pratique extrême nécessite un casque solide pour une sécurité accrue et léger pour le confort du pilote.

Protection des genoux et coudes

Le vélo de descente est un sport à risque. Le pilote doit porter un protège-tibia, des genouillères et des coudières haut de gamme. Les chutes sont possibles devant la rudesse des pentes, il est recommandé de bien se protéger.

Les gants, le masque, les lunettes de soleil et le sac à dos

Les gants de vélo de descente doivent être rembourrés, pour protéger les articulations des mains. Ils doivent être solides, pour résister aux déchirures en cas de chute et d’accrochages. Des gants de VTT de descente, assurent la bonne prise du guidon et permettent l’aération des mains. Ces gants sont conçus pour ces disciplines en toute saison. Certains sont renforcés en plastique et en carbone

Le masque pour VTT de descente doit protéger les yeux, les tempes et l’arête du nez. Avec le casque intégré et le masque, le pilote a une protection maximale de son visage. Seul le bout du nez et la bouche, restent visibles. Le masque pour cette discipline sportive, doit être ajustable au visage du pilote et surtout adaptable sur le casque intégré. Il est destiné pour protéger le visage du pilote aussi de la boue, saleté, du vent et du soleil. Il doit être avec protection UV, pour permettre une bonne visibilité même de loin.

Avec un masque de protection simple, on peut porter des lunettes de soleil. Sans trop s’encombrer, s’équiper d’un petit sac à dos pour ranger une bouteille d’eau et un imperméable.